Tout ne fonctionne pas toujours comme prévu en voyage...C'est pour cela que nous avons un Plan b! En tant que membre Soliswiss, tu es automatiquement protégé(e) contre les risques politiques en voyage et dans ton pays de résidence!En savoir plus

 

Qu’est-ce qu’un risque politique?

Par risques politiques, on comprend les scénarios qui peuvent anéantir la sécurité voire même l’existence de la population ou d’un individu. Les risques politiques surviennent souvent soudainement et sans avertissement. Contrairement aux infractions à la loi ou aux règles locales, comme par exemple le port du voile, les conséquences des risques politiques peuvent potentiellement concerner chaque personne. Cependant, à l’aide de la situation précédente et de certains indicateurs, il est possible d’évaluer la probabilité d’occurrence de risques politiques. Concrètement, quatorze risques politiques qui mettent en danger la sécurité et peuvent entraîner une perte des moyens de subsistance sont expliqués ci-dessous:

 

Guerre Un conflit militaire direct entre deux parties ou plus, un acteur étant le plus souvent un État. La définition se fonde sur une approche quantitative en respect du projet Correlates of War COW qui a été développé à l’Université du Michigan. Selon celui-ci, tout conflit armé avec au moins 1.000 combattants tués par an est considéré comme une guerre. Un acteur peut provoquer ou initier une guerre pour se procurer des avantages, intimider l’adversaire, imposer son pouvoir ou mettre en place un système politique, pour des raisons impérialistes, à des fins économiques ou pour empêcher une contre-attaque.
Guerre civile  Conflit armé, interne, où les personnes appartenant à la même nation ou à la même société se combattent mutuellement. Le conflit peut être provoqué par les envies d’indépendance d’une partie, les tensions territoriales, les envies de direction ou de pouvoir ou pour des raisons historiques de vengeance. Les parties se fondent souvent sur des points communs politiques, ethniques ou religieux. On renonce ici également à une dimension quantitative des victimes pour la définition.
Événements d’après-guerre Les scénarios suivants sont des exemples d’événements d’après-guerre : modifications territoriales, mise en place de nouveaux systèmes juridiques, modification du régime et du système politique, rapatriements forcés, pertes dans la population et l’infrastructure, flux de réfugiés, dommages et militarisation de la société.
Renversement constitutionnel Un changement radical, soudain et souvent violent du régime ou du système politique, cela implique la destitution d’autorités et la mise hors circuit des institutions d’Etat. Certains types de révolution comprennent un renversement du gouvernement (putsch).
Conflits larvés similaires à une guerre Un conflit militaire et politique dans lequel la violence directe et militaire a lieu dans une mesure plus faible que dans les guerres traditionnelles dans lesquelles l’exercice d’une pression politique et diplomatique est plus forte. Les conflits larvés sont souvent résolus par des acteurs n’appartenant pas à l’État et dont les capacités militaires et politiques sont plus faibles en comparaison de ce dernier. Ces conflits sont souvent longs et les parties ont suffisamment de temps pour récupérer ou mobiliser de nouvelles troupes de combat. Ce mode de conflit ne requiert pas forcément un gagnant décisif.
Terrorisme Une méthode d’exercice militante du pouvoir, l’application volontaire et planifiée de violence et la menace d’emploi de violence contre la population civile ou des groupes précis de la société. Des objectifs politiques, religieux ou idéologiques précis sont visés. Les attaques terroristes comprennent des bombardements, des explosions, des attaques contre l’infrastructure, le détournement de véhicules et le kidnapping. Les actes terroristes ont un fort impact médiatique pour objectif.
Piraterie La piraterie comprend l’acte d’occupation d’un véhicule avec pour intention l’emploi de violence et l’exercice d’un pouvoir sur les individus. La piraterie avec motif politique peut être appliquée par les groupes politiques, les organisations terroristes ou les chefs de guerre. L’objectif de tels groupes est l’acquisition de moyens financiers pour d’autres activités politiques ou de l’attention médiatique.
Enlèvement dans un contexte politique Un enlèvement d’une ou plusieurs personnes sans base légale et un emprisonnement pour des raisons politiques. L’enlèvement dans un contexte politique est marqué par le fait que les ravisseurs veulent que des conditions politiques soient satisfaites avant de relâcher les victimes.
Révolte et coup d’État violent Les révoltes sont normalement des révolutions violentes contre les autorités légales ou pour mettre à l’épreuve les dirigeants politiques officiels. Les coups d’État sont souvent initiés par des conspirateurs n’ayant pas peur d’employer la violence envers la population civile.
Troubles, grève et émeutes La grève est une forme de pression sur un employeur ou sur le gouvernement par un groupe de travailleurs. La grève comprend le refus de travailler et est accompagnée par diverses formes de protestation pour exercer une pression. Par conséquent, les grèves peuvent entraîner des émeutes et des troubles. Tous les deux sont une forme de résistance contre le pouvoir de l’État et l’expression de l’insatisfaction de la société. Les émeutes impliquent une foule de personnes descendant dans la rue et manifestant avec violence pour leurs revendications. Les troubles entraînent le vandalisme et les dégradations des biens publics et privés.
Confiscation Prise de possession de biens privés par l’administration publique sans aucune compensation.
Expropriation Confiscation de biens privés par les autorités. « L’intérêt public » est souvent mentionné comme raison à la confiscation.
Nationalisation Un acte avec un contexte économique au cours duquel un État nationalise une entreprise ou des ressources. Les étrangers n’ont pas le droit de gérer ou posséder des entreprises nationalisées. De plus, les investissements étrangers sont uniquement autorisés de manière limitée ou sont totalement interdits. Les entreprises nationalisées doivent être uniquement dirigées par des entreprises d’une certaine nationalité.
Dessaisissement Une perte économique pour un investisseur ou un partenaire contractuel car l’accès à sa propriété dans un autre pays est rendu impossible par des événements politiques.

 

Comment le risque politique est-il calculé?

Les risques politiques listés ci-dessus sont mesurés à l’aide de cinq indices différents. Ces jeux de données couvrent les différents facteurs de risque et évaluent tous les pays chaque année. En se fondant sur une clé de calcul, les cinq jeux de données forment un nouvel indice qui couvre tous les risques politiques. Un score élevé pour un pays signifie un risque politique élevé. Le maximum de points et ainsi le risque politique maximal est de 50 points. Ainsi, il y a pour chaque pays une évaluation dans les cinq classements et ainsi sur tous les facteurs de risques politiques :

 Indice  Description
Freedom in the World Index L’indice se fonde sur les droits politiques et les droits des citoyens dans un pays précis. Les pays sont classés dans une catégorie parmi quatre. L’indice est publié chaque année par la Freedom House Organisation.
Global Peace Index L’indice est publié chaque année par l’Economics and Peace Institute. Les pays sont classés dans une catégorie parmi cinq selon leur risque de sécurité. Les troubles, les grèves, les émeutes et les conflits armés ou les événements d’après-guerre sont inclus dans cet indice.
Global Terrorism Index Publié également par l’Economics and Peace Institute chaque année, le Global Terrorism Index mesure l’influence et le risque de terrorisme par pays. En se basant sur une moyenne des cinq dernières années, un pays est classé dans l’une des six classes.
Corruption Perceptions Index Cet indice mesure le degré de corruption dans les secteurs publics sur la base d’opinions d’experts. Une forte corruption affaiblit la sécurité, le chantage et les enlèvements augmentent et la criminalité s’intensifie. L’auteur est la Transparency International Organization. Les pays sont répartis chaque année dans une classe de corruption parmi dix.
Indice Baromètre des conflits L’indice mesure l’intensité des conflits armés sur le plan national. Le baromètre des conflits classe chaque pays dans l’une des catégories parmi quatre, celles-ci allant d’un conflit violent à la guerre. L’auteur du baromètre annuel est l’Institut de Heidelberg de recherche en conflits de l’Université de Heidelberg.

L’analyse des risques politiques sers à toi!

L’analyse des risques examine tous les pays dans lesquels les membres de Soliswiss résident du point de vue du potentiel de risques, en se fondant sur les indications des facteurs de risques politiques. L’index Soliswiss résume l’entière risque d’un pays et constitute la base de la classement des pays.

À l’aide du calcul des risques et du classement des pays, l’objectif est de présenter la classe de risque de chaque pays. Ainsi, on peut savoir à quel point un pays de résidence précis est risqué. Les dangers des différents facteurs de risques politiques et le risque général sont différents selon les pays et évoluent en fonction de la situation politique, économique et sociales. Pour cela, le classement des pays est revu chaque année et la carte des risques est modifiée.

Nous vous proposons nos connaissances sur la situation actuelle des risques. Avec ces connaissances, vous êtes libre de rejoindre Soliswiss. En cas de perte de moyens de subsistance pour des raisons politiques, Soliswiss peut apporter une contribution financière, aider les membres dans le besoin et assurer leur subsistance à l’étranger. Une adhésion à Soliswiss renforce la sécurité.

 

Sources:

Freedom House (2015): Freedom in the World Index 2015. (https://freedomhouse.org/report-types/freedom-world#.VYqs7v4w_cs [24.06.2015])
Heidelberger Institut für nationale Konfliktforschung (2014): Conflict Barometer 2014. (http://hiik.de/de/konfliktbarometer/pdf/ConflictBarometer_2014.pdf [24.06.2015])
Transparency International (2015): Corruption Perceptions Index 2014: Results. (http://www.transparency.org/cpi2014/results [24.06.2015])
Vision of Humanity (2014): Global Peace Index. (http://www.visionofhumanity.org/#/page/indexes/global-peace-index [24.06.2015])
Vision of Humanity (2013): Global Terrorism Index. (http://www.visionofhumanity.org/#/page/indexes/terrorism-index [24.06.2015])