Tout ne fonctionne pas toujours comme prévu en voyage...C'est pour cela que nous avons un Plan b! En tant que membre Soliswiss, tu es automatiquement protégé(e) contre les risques politiques en voyage et dans ton pays de résidence!En savoir plus
Expertise

Émigrer avec vos enfants – que faut-il observer?

Monde entier, 07/03/2019 parSteven Sohn

S’expatrier – une aventure pour toute la famille: Un projet majeur qui, avec toute la joie de l’anticipation, peut également être associé à de nombreuses incertitudes et préoccupations. Lorsque les enfants sont de la partie, toutes sortes de questions supplémentaires s’additionnent: mon enfant est-il trop jeune? S’intégrera-t-il à l'école? Comment dois-je préparer mon enfant au départ? Cet article va vous aider à faire face aux défis fréquemment rencontrés lors de l'expatriation en famille.

Préparation

Une préparation appropriée, suffisamment tôt et adaptée à l’âge de l’enfant est importante. Impliquez vos enfants activement dans le processus d’expatriation, prenez leurs préoccupations au sérieux et leurs attentes en compte de façon réaliste. Des vacances en famille dans le pays de destination peuvent être particulièrement judicieuses. Celles-ci donneront à l’enfant l’occasion de découvrir son nouvel environnement (idéalement aussi l’école). En alternative, vous pouvez lire également des livres sur le pays d’accueil avec votre enfant et/ou regarder des photos de votre future patrie. De toute façon, évitez de placer votre enfant devant le fait accompli.

 

Formation

Au début, il y a des clarifications à apporter concernant la situation légale: comment le système scolaire est-il organisé? Est-il comparable au système Suisse? L’école est-elle obligatoire?

Dans de nombreux pays, la question fondamentale qui se pose ensuite est de savoir si l’enfant doit intégrer une école locale ou internationale. Quant aux écoles locales se pose encore le choix de placer l’enfant dans une institution privée ou publique. La qualité de l’école peut être un facteur important dans le choix du nouveau domicile.

Cela soulève par ailleurs la question de la reconnaissance des diplômes de l’étranger. Les enfants d’expatriés expriment régulièrement des problèmes pour avoir accès à une éducation secondaire (p. ex. les études universitaires, l’apprentissage commercial, l’école de commerce, etc.) ou à certaines professions en Suisse (ou dans un autre pays) avec leurs diplômes. La scolarité dans un établissement international reconnu – notamment les écoles suisses, françaises ou allemandes à l’étranger – permettent de contourner cet obstacle, puisque les diplômes délivrés sont officiellement reconnus (le cas échéant même la maturité). «Le baccalauréat international» bénéficie également d’une large reconnaissance. En fonction du pays, les diplômes des écoles publiques normales sont également reconnus sans problèmes majeurs le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) ainsi que le réseau des écoles suisses à l’étranger educationsuisse vous fournissent de plus amples renseignements.

Ne sous-estimez pas le facteur financier dans votre prise de décision. Les écoles privées et internationales peuvent parfois exiger des frais de scolarité très élevés, et les bourses d’études ne sont pas accordées dans tous les pays. Quel que soit le choix de l’établissement, il est aussi fortement recommandé de vous inscrire le plus tôt possible dans l’établissement scolaire, afin de ne pas manquer les délais d’inscription.

Si votre enfant fréquente déjà une école d’enseignement secondaire, il se peut qu’il doive encore rattraper certaines matières ou fournir certaines prestations complémentaires. Outre le défi linguistique, les difficultés typiques d’adaptation au nouvel environnement peuvent représenter une charge substantielle. Pour les adolescents, il faudra en outre clarifier au préalable la filière à prendre après l’école obligatoire. Est-il question d’un apprentissage ou plutôt d‘études universitaires? L’enfant souhaite-t-il obtenir son diplôme en Suisse? Si oui, quelles sont les conditions à remplir?

Le dernier point mais non le moindre concerne la culture de l’école: les uniformes scolaires, un style d’éducation plus ou moins autoritaire avec des règles plus ou moins strictes, une transmission des valeurs religieuses, etc. Quels facteurs sont importants pour vous et votre enfant, quels points sont absolument exclus? Il vaut la peine d’aborder ces questions au préalable pour éviter tout conflit potentiel.

Image: Jeffrey Hamilton @ unsplash.com

 

Garderies d’enfants

De la même façon qu’en Suisse, les listes d’attente pour les places de garderie peuvent être longues, mais la situation varie d’un pays à l’autre. En fait, certains pays accordent même un droit à une place de garderie. En tout cas, entreprenez suffisamment tôt les clarifications requises et planifiez impérativement suffisamment de temps. Profitez par exemple de la période de vacances pour planifier un séjour dans la nouvelle patrie, pour pouvoir préalablement vous faire une idée de l’offre des institutions privées et publiques ainsi que de leur qualité. En outre, cela peut vous offrir dans la possibilité de vous réserver une place.

 

Santé

Renseignez-vous pour connaître les vaccins obligatoires qui sont imposés pour votre enfant, avant l’entrée dans le futur pays de résidence. N’oubliez pas que certains vaccins peuvent éventuellement ne pas être disponibles dans votre nouvelle patrie ou être extrêmement coûteux. De plus, le système de santé dans certains États n’est pas comparable à celui de la Suisse. En Chine, par exemple, des scandales de vaccination ont fait la Une: des vaccins de qualité inférieure et/ou inefficaces (y compris contre la rage) ont été administrés à des enfants en bas âge, secouant la confiance des parents dans le système médical. En cas de doutes quant à la qualité du système de santé, nous vous recommandons d’apporter le maximum de précision à la collecte d’informations en Suisse.

Si votre enfant souffre d’allergies ou de maladies (chroniques) et nécessite des médicaments, renseignez-vous suffisamment tôt si vous pouvez les procurer sans difficulté dans la nouvelle patrie ou, le cas échéant, ou comment et à quel coût vous pouvez les obtenir d’une autre façon. En outre, tenez toujours tous les documents nécessaires à jour afin d’être à tout moment en mesure de voyager pour obtenir un traitement médical adéquat en Suisse ou ailleurs. Ceci est d’autant plus important si vous habitez dans un pays dans lequel aucun soin médical n’est garanti.

 

Assurances et caisse d’assurance maladie

Êtes-vous assujetti à une obligation d’assurance maladie dans votre nouveau pays de résidence? Si non, vérifiez bien le rapport qualité/prix quand vous choisissez une couverture d’assurance-maladie volontaire locale et/ou internationale. Au besoin, il est toujours rentable de conclure un contrat d’assurance maladie Suisse international. Diverses caisses d’assurance maladie Suisses offrent des assurances maladie internationales pour les émigrants. Ces solutions de caisse d’assurance maladie doivent toutefois encore être demandées en Suisse avant votre radiation de l’enregistrement. Une admission n’est toutefois pas garantie – elle dépend notamment de l’examen de santé.

Si vous avez des questions sur les assurances et les caisses d’assurance maladie, nos conseillers et conseillères restent volontiers à votre disposition.

 

Si vous avez d’autres questions ou préoccupations, notre équipe de consultantes et consultants reste volontiers à votre disposition. N’hésitez pas à nous contacter!

Image: Jude Beck @ unsplash.com

 

Hotspot Monde entier

Article Hotspot

Sur la ligne de front, muni d’un appareil photo

18/05/2018parCéline Neuenschwander

Quand il ne donne pas cours, Alex Kühni se rend dans des zones de combat. En tant que reporter de guerre, il documente les conflits de ce monde. Son objectif: sensibiliser les habitants des pays occidentaux, souvent au péril de sa vie. Avec ses travaux, Kühni a remporté cette année le prix Swiss Press Photo Award dans la catégorie des photos prises à l’étranger. Une interview sur une vie partagée entre salle de classe et front armé.

Trouves-tu cet article utile ?